Vaud: Pêche miraculeuse d'un énorme silure de 80 kg
Actualisé

VaudPêche miraculeuse d'un énorme silure de 80 kg

Un pro a fait la prise de sa vie, mardi dernier. Il a sorti un poisson monstrueux de 2,25 m. Invendable, il a été relâché. Non sans faire de vague.

par
Francesco Brienza
1 / 8
Ilan ne cache pas sa fierté d'avoir capturé une si grosse bête.

Ilan ne cache pas sa fierté d'avoir capturé une si grosse bête.

Lecteur reporter/dr
Son papa Pierre non plus.

Son papa Pierre non plus.

Lecteur reporter/dr
Ce poisson, rare dans le lac Léman, pullule dans celui de Morat.

Ce poisson, rare dans le lac Léman, pullule dans celui de Morat.

Lecteur reporter

«En trente ans, mon père n'avait jamais attrapé un tel morceau!» Ilan Schaer, 27 ans, est très fier. Mardi dernier, les deux pêcheurs pros ont remonté un gigantesque silure de 80 kg et 2 m 25 du lac de Morat. «C'est une très grosse bête, s'exclame-t-il. Pas facile à dompter! Elle était tellement énorme qu'on a même décidé de l'exposer.» Une affiche dans leur village de Guévaux et les curieux ont défilé. Parmi eux, le garde-pêche Philippe Savary: «C'est une prise impressionnante, raconte-t-il. La plus grosse que j'aie vue.» Ce poisson, rare dans le lac Léman, pullule dans celui de Morat. Il mesure en moyenne 1 m 20 pour une cinquantaine de kilos. Comestible, il n'est que rarement proposé dans les restaurants. «Celui-ci était trop gras pour être vendu, note Ilan. Alors on l'a relâché hier.»

Ce happy-end n'a pas empêché un défenseur de la faune de se plaindre. Car l'ordonnance fédérale sur la pêche prévoit qu'un poisson vivant ne peut être stocké que pour une courte durée et qu'il ne doit pas en souffrir. Informé, l'inspectorat de la pêche vaudois ne dénoncera toutefois pas le cas. «A notre connaissance, l'espace à disposition et le volume d'eau étaient suffisants, indique son conservateur Frédéric Hofmann. On peut, bien entendu, discuter la notion de courte durée, mais il n'y a guère d'attitude irréprochable dans ces situations.»

Une chose est sûre: au vu de la prise, Ilan et son papa n'ont pas de regret.

Ton opinion