Genève: Pédaler autour de la Rade sans devoir poser le pied
Actualisé

GenèvePédaler autour de la Rade sans devoir poser le pied

La réalisation d'une voie pour vélos le long des quais à Genève se concrétise. Son aménagement pourrait commencer l'an prochain.

par
Léonard Boissonnas
Faute de piste spécifique, les vélos en sont réduits à emprunter les emplacements pour piétons.

Faute de piste spécifique, les vélos en sont réduits à emprunter les emplacements pour piétons.

Keystone

Faire le tour de la Rade à vélo sans interruption et en toute sécurité: réclamé depuis des années, ce rêve de cycliste pourrait bientôt être à la portée des Genevois et des touristes. Un projet pour l'aménagement d'une piste sur la rive gauche a été présenté mardi au Conseil municipal et renvoyé en commission. «L'idée est d'avoir un U cyclable à double-sens depuis le secteur situé vers Baby-Plage sur la rive gauche jusqu'à la connexion avec la rue de Lausanne sur la rive droite», explique Claude-Alain Macherel, co-directeur du Département des constructions et de l'aménagement de la Ville de Genève.

Concrètement, la première phase du projet prévoit l'installation d'un itinéraire cyclable bidirectionnel continu qui longerait le quai Gustave-Ador, entre la route et les arbres. Une bordure protégerait les cyclistes du trafic. Le cheminement passerait ensuite par le Jardin anglais côté ville pour rejoindre la place du Port, à la hauteur de l'horloge fleurie. Le coût du projet se monte à 1,3 million de francs.

«J'espère un vote positif du Municipal à la fin du printemps», indique Claude-Alain Macherel. Les travaux pourraient alors commencer à l'automne 2017 pour une mise en exploitation à l'été 2018. La deuxième partie du projet ne pourra se réaliser qu'après une modification du trafic routier, qui dépend du Canton (voir encadré).

«Ce dossier traîne depuis longtemps, c'est une bonne chose que cela avance, réagit Christine Jeanneret-ter Kuile, coordinatrice de Pro Vélo Genève. L'option du bidirectionnel faisait partie de nos revendications, c'est une solution intéressante.»

Le pont du Mont-Blanc réaménagé?

La deuxième partie du U cyclable pourra se concrétiser, une fois que le Canton aura procédé à une refonte de la circulation routière sur les quais de la rive droite. Pour la traversée du lac, l'option privilégiée par la Ville consiste en un réaménagement du pont du Mont-Blanc. Les voies de circulation seraient rétrécies, faisant assez de place côté lac pour la réalisation d'une piste cyclable bidirectionnelle. Celle-ci serait séparée d'une voie piétonne par un marquage au sol.

Ton opinion