Allemagne - Pédophile condamné: un ado était caché dans son armoire
Publié

AllemagnePédophile condamné: un ado était caché dans son armoire

Jeudi, un quadragénaire allemand a écopé de neuf ans de prison avec l’impossibilité de recouvrer la liberté pour des abus sexuels sur un jeune porté disparu depuis deux ans.

La victime avait été retrouvée par hasard au domicile du pédophile lors d’une perquisition de la police.

La victime avait été retrouvée par hasard au domicile du pédophile lors d’une perquisition de la police.

AFP/Photo d’illustration

Un homme de 46 ans a été condamné jeudi à neuf ans de prison par la justice allemande pour abus sexuel aggravé sur un adolescent qui avait été retrouvé caché dans un placard deux ans après sa disparition.

Cette découverte en décembre 2019 avait stupéfié l’Allemagne et rappelé le cas de Natascha Kampusch, une adolescente autrichienne qui avait été détenue par son ravisseur pendant huit ans avant de réussir à s’échapper en 2006.

Perpétuité

La Cour régionale de Bochum (ouest) l’a condamné à neuf ans de prison, une peine assortie d’une impossibilité pour Lars H. de demander sa libération conditionnelle après avoir purgé sa peine, ce qui le condamne de facto à la perpétuité.

Lars H. a été reconnu coupable d’avoir abusé à 445 reprises de Marvin K., qui vivait chez lui depuis la mi-2017 jusqu’à ce qu’il soit retrouvé en décembre 2019, selon un porte-parole du tribunal.

Enfant difficile placé dans un centre pour jeunes, il avait disparu à l’âge de 13 ans en juin 2017. Il avait été retrouvé par hasard au domicile du pédophile à Recklinghausen (ouest), caché dans un placard lors d’une perquisition de la police qui le soupçonnait de détenir du matériel pédopornographique.

Argent et cigarettes en récompense

Au cours de la procédure, le condamné a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec le garçon, mais assuré qu’elles avaient eu lieu à l’initiative de l’adolescent, selon le porte-parole du tribunal. Marvin K. a été invité à témoigner au cours du procès, ces audiences ont eu lieu à huis clos. Après avoir été retrouvé, il avait été placé en soins psychiatriques.

En échange de ces abus sexuels, Lars H. donnait de l’argent et des cigarettes au garçon, avant que ce dernier ne s’installe chez lui.

L’enquête sur la disparition de l’adolescent restant au point mort, la mère et la sœur de Marvin avaient lancé un appel à témoins dans l’émission populaire allemande «Aktenzeichen XY», qui tente de résoudre les cas de disparition.

Version originale publiée sur 20 min.ch

(AFP)

Ton opinion

15 commentaires