Saut à skis: Peier déçoit, le prodige Lindvik enchaîne

Actualisé

Saut à skisPeier déçoit, le prodige Lindvik enchaîne

Killian Peier n'a pas renouvelé l'exploit, sur le tremplin d'Innsbruck. Le Vaudois n'a fini que 19e d'un concours de la Tournée des Quatre Tremplins remporté par le Norvégien Marius Lindvik.

par
rca
Le Vaudois est resté dubitatif quant à sa performance.

Le Vaudois est resté dubitatif quant à sa performance.

Keystone

Sur un de ses sautoirs préférés, là où il avait arraché une médaille de bronze lors des derniers Mondiaux sur le grand tremplin, Peier n'a pas vraiment retrouvé ses marques. Le Vaudois s'est posé à 123 mètres lors de la 1re manche, avant de sauter 3 mètres moins loin lors de son second envol. Au final, le sociétaire du SC Vallée de Joux a dû se contenter du 19 rang, bien loin de ses (hautes) aspirations.

Le Sarrazin est le seul de son pays à avoir accroché la finale, sur ce mythique Bergisel. Simon Ammann a quant à lui manqué le coche d'un souffle. Le St-Gallois a été battu le Slovène Anze Lanisek et a failli accrocher un place de «lucky loser». Il ne lui a manqué que 9 dixièmes de points pour avoir le droit de sauter une 2e fois. Gregor Deschwanden (40e) et Dominik Peter (49e) ont quant à eux été bien loin du compte.

Kubacki en pole-position

Samedi, c'est encore une fois le jeune Norvégien Marius Lindvik qui s'est imposé avec la manière. Le prodige de 21 ans a remporté le 2e concours de Coupe du monde de sa carrière, confirmant ainsi son succès de Garmisch-Partenkirchen, le jour du Nouvel An. À Innsbruck, il a devancé de 1,3 point le Polonais Dawid Kubacki et un autre Norvégien, Daniel Andre Tande, distancé de 4 unités.

Au classement de la fameuse Tournée, Kubacki a réussi un gros coup, malgré sa déception d'avoir été battu. Le médaillé d'or des derniers Championnats du monde d'Innsbruck et de Seefeld, sur le petit-tremplin, a profité des contre performances de Karl Geiger (8e) et de Ryoyu Kobayashi (14e) pour prendre de l'avance. Il sera au sommet du tremplin de Bischofshofen lundi avec 9,1 points de bonus par rapport à Lundvik, 13,3 sur l'Allemand et 13,7 sur le Japonais. Un joli matelas de sécurité.

Ton opinion