Interlaken (BE): Peine confirmée pour l'agresseur d'un lutteur
Actualisé

Interlaken (BE)Peine confirmée pour l'agresseur d'un lutteur

La Cour suprême du canton de Berne a confirmé mardi la peine de sept ans de prison contre un Kosovar condamné en première instance pour tentative de meurtre.

L'accusé avait grièvement blessé avec un couteau un ancien lutteur suisse en 2011 à Interlaken (BE).

L'accusé âgé de 33 ans avait fait recours contre sa condamnation par le Tribunal régional de l'Oberland. Son avocat avait demandé une réduction de trois ans de la peine, estimant qu'il ne s'agissait pas d'une tentative de meurtre mais de ce qu'il a qualifié d'excès dans un acte de légitime défense.

Le représentant du Ministère public avait requis de son côté la confirmation de la peine prononcée en première instance. Il a rappelé que le prévenu n'avait pas agi sous l'effet de l'alcool, ce qui aurait constitué une circonstance atténuante.

En compagnie de son frère, l'accusé s'était disputé avec deux Suisses assis à la terrasse d'un restaurant. Après avoir été insulté, l'un des deux consommateurs s'était levé et avait lancé le contenu de son verre en direction des frères. L'un des deux Kosovars avait alors sorti un couteau et frappé le client, ancien lutteur et candidat de l'UDC au Grand Conseil bernois.

Cette affaire avait fait les gros titres à travers la Suisse en août 2011, peu avant les Elections fédérales. Elle avait aussi inspiré l'UDC qui menait campagne pour récolter des signatures pour son initiative «contre l'immigration de masse». Le parti avait publié dans la presse des encarts évoquant cette histoire avec le texte «Des Kosovars poignardent un Suisse». (ats)

Ton opinion