Pédophilie - Valais: Peine confirmée pour l'ex-chef de la gendarmerie
Actualisé

Pédophilie - ValaisPeine confirmée pour l'ex-chef de la gendarmerie

Condamné pour pédophilie par le Tribunal du district de Brigue (VS), l'ancien chef de la gendarmerie valaisanne voit sa peine confirmée par le Tribunal cantonal valaisan.

Le Tribunal cantonal (TC) a cependant remplacé la peine pécuniaire par un travail d'intérêt général.

Dans son jugement daté du 12 novembre dernier et rendu public jeudi, le TC considère qu'en pratiquant des attouchements sur une enfant âgée de 13 ans à l'époque des faits, l'accusé «avait non seulement franchi les limites de la bienséance mais aussi celles fixées par le code pénal».

Le TC remplace la peine pécuniaire avec sursis de 100 jours- amende, soit au total 16'500 francs, prévue en première instance par un travail d'intérêt général de 400 heures.

«Avec mon client, nous allons analyser le jugement avant de décider si nous faisons recours auprès du Tribunal fédéral», a indiqué à l'ATS l'avocat Roland Fux. Le défenseur demandait l'acquittement pour son client.

Licencié

L'affaire impliquant l'ancien chef de la gendarmerie valaisanne a éclaté en 2009 lorsque l'adolescente s'est plainte au sein de son école de subir des attouchements de la part du compagnon de sa mère. La direction de l'établissement a alors alerté la justice.

En raison d'un désaccord entre le Ministère public du Haut-Valais et le juge d'instruction, la chambre pénale du Tribunal cantonal avait dû trancher entre prononcer un non-lieu ou renvoyer l'ancien chef de la gendarmerie en jugement. Le 28 janvier 2010, elle avait opté pour la seconde solution.

Les débats devant le Tribunal du district de Brigue ont eu lieu le 24 mars 2010 à huis clos. L'ancien chef de la gendarmerie a été condamné pour actes d'ordre sexuel avec une adolescente.

Suspendu puis muté, l'ancien chef de la gendarmerie a finalement été licencié le 1er octobre dernier par le gouvernement valaisan. (ats)

Ton opinion