Justice genevoise : Peine confirmée pour un père incestueux
Actualisé

Justice genevoise Peine confirmée pour un père incestueux

Le Tribunal correctionnel de Genève a confirmé jeudi la peine de trois ans de prison pour un ancien haut fonctionnaire français accusé d'avoir abusé de sa fille.

Aujourd'hui âgé de 73 ans, l'homme avait été condamné pour contraintes sexuelles sur sa fille lors de son procès en appel en début d'année. Il avait, en revanche, été acquitté de l'infraction de viol.

«Malgré une diminution des charges, le tribunal a maintenu la peine de 36 mois de prison, dont six mois ferme, fixée en décembre 2009», a indiqué jeudi à l'ats Doris Leuenberger, avocate de la victime. Les parties ont d'ores et déjà annoncé qu'elles allaient faire recours auprès de la Chambre d'appel.

L'accusé s'était fait connaître dans les années 1970 en France. Alors haut-fonctionnaire, il avait dénoncé des secrets d'Etat. L'homme s'était ensuite évaporé. Installé à Genève, où il se faisait appeler «Monsieur Daumier», il a travaillé pendant 30 ans pour de prestigieuses études d'avocats, dont celles de Marc Bonnant et Charles Poncet qui le défendent dans cette affaire. (ats)

Ton opinion