Schwytz: Peine ferme réduite pour un trésorier indélicat

Actualisé

SchwytzPeine ferme réduite pour un trésorier indélicat

Sur les trois ans de prison dont a écopé le quinquagénaire, il n'en passera qu'un en prison, au lieu d'un an et demi.

Le Tribunal cantonal schwytzois a réduit la peine de prison ferme infligée à un ancien trésorier qui avait puisé 1,4 million de francs dans les caisses de trois associations. Il devra purger 12 mois de prison ferme, alors qu'il avait écopé de 18 mois en première instance.

Le prévenu, âgé de 55 ans, a été reconnu coupable de gestion déloyale multiple, d'escroqueries, de blanchiment d'argent et de faux dans les titres, a indiqué lundi à l'ats la vice-présidente du tribunal cantonal. En première instance, l'accusation de blanchiment n'avait pas été retenue.

L'homme a été condamné à une peine privative de liberté de trois ans, comme en première instance. Il ne devra toutefois purger que 12 mois ferme, alors que le tribunal pénal l'avait condamné à 18 mois ferme.

Peine pécuniaire en plus

L'ancien trésorier est aussi condamné à une peine pécuniaire avec sursis de 120 jours-amendes à 70 francs (8400 francs), ce qui n'était pas le cas en première instance. Le jugement de deuxième instance n'est pas encore entré en force.

Les faits reprochés remontent aux années 2005 à 2012. Durant cette période, le trésorier s'est servi à 58 reprises dans les caisses de la section cantonale du TCS, de l'organisation de défense des handicapés Insieme pour la Suisse centrale et de l'association des arts et métiers d'Arth-Goldau (SZ).

Avec cet argent, il a voulu compenser les pertes qu'il avait subies dans des placements spéculatifs. Il a falsifié des extraits de comptes pour cacher les retraits effectués dans les caisses. L'ancien trésorier s'est finalement dénoncé lui-même. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion