Genève: Peine ferme requise contre les mafieux
Actualisé

GenèvePeine ferme requise contre les mafieux

Un diplomate français à la retraite est accusé d'avoir commandité la séquestration d'un financier qui lui devait plus de 260'000 euros.

par
jcu

«L'ambassadeur à la retraite a piétiné les valeurs qu'il a portées à travers le monde», a déclaré la procureure. Elle a réclamé hier 2 ans de prison contre l'ex-représentant de la France en Suisse, jugé depuis lundi à Genève. En 2014, il aurait envoyé au bout du lac des hommes afin de récupérer de façon un peu trop musclée 260'000 euros confiés à un financier. Son intermédiaire italien encourt 3 ans. L'Algérien qui l'a assisté risque du sursis. Les plus lourdes peines ont été requises contre les deux Siciliens liés à la mafia. La magistrate a demandé 3 ans ferme contre ceux qui sont accusés d'être venus pour faire pression sur la victime.

Ton opinion