Tibet: Pékin accuse le dalaï lama de propager des «rumeurs» et «mensonges»
Actualisé

TibetPékin accuse le dalaï lama de propager des «rumeurs» et «mensonges»

Les autorités chinoises ont accusé mardi le dalaï lama de «propager des rumeurs» sur le Tibet.

Elles ont aussi appelé le Congrès américain à ne pas examiner un projet de résolution de soutien au Tibet à l'occasion du 50e anniversaire de la fuite du dalaï lama.

«La clique du dalaï lama ne distingue pas le vrai du faux. Elle propage des rumeurs», a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu.

«Les réformes démocratiques au Tibet sont les plus vastes et les plus profondes de son histoire», a-t-il seulement ajouté avant de déclarer qu'il «ne souhaitait pas répondre aux mensonges du dalaï lama».

Le dalaï lama a accusé la Chine d'avoir fait du Tibet un «enfer» et tué «des centaines de milliers de Tibétains», mardi à l'occasion du 50e anniversaire de l'échec d'un soulèvement antichinois qui a poussé Pékin a renforcer sa sécurité sur le «Toit du monde».

Pékin a également appelé mardi le Congrès américain à ne pas examiner un projet de résolution de soutien au Tibet. Ce texte, qui pourrait être étudié dès mardi, prévoit de «reconnaître la détresse du peuple Tibétain à l'occasion du 50e anniversaire de la fuite du dalaï lama et d'appeler à un effort multilatéra l soutenu pour apporter une solution durable et pacifique au problème du Tibet».

Le texte «reconnaît le peuple tibétain pour sa persévérance face aux épreuves et à l'adversité». Il appelle «le gouvernement de la République populaire de Chine à répondre aux initiatives du dalaï lama pour trouver une solution durable à la question tibétaine».

(ats)

Ton opinion