Kamala Harris - Pékin continue à exercer des pressions en mer de Chine méridionale
Publié

Kamala HarrisPékin continue à exercer des pressions en mer de Chine méridionale

La vice-présidente américaine a donné mardi un discours à Singapour dans lequel elle a détaillé les objectifs de politique extérieure de Washington en Asie.

Kamala Harris à Singapour le 24 août 2021.

Kamala Harris à Singapour le 24 août 2021.

AFP

La vice-présidente américaine Kamala Harris a accusé Pékin mardi d’exercer des pressions et intimidations sur les pays du pourtour de la mer de Chine méridionale, alors que Washington cherche à renforcer ses alliances face à la Chine.

«Pékin continue à exercer des pressions, à intimider et avoir des revendications sur l’essentiel de la mer de Chine méridionale», a-t-elle déclaré dans un discours à Singapour dans lequel elle a détaillé les objectifs de politique extérieure de l’administration américaine en Asie. «Les actes de Pékin continuent à saper l’ordre international basé sur le droit et à menacer la souveraineté des nations».

Elle a aussi justifié la décision du président Joe Biden de retirer les troupes américaines d’Afghanistan, une décision «courageuse et bonne». Elle a répété que les Américains donnaient la priorité à l’évacuation en cours d’étrangers et d’Afghans à l’aéroport de Kaboul.

Des scènes de chaos se déroulent à l’aéroport de Kaboul où une foule d’Afghans tentent de fuir les talibans, affolés par le souvenir de leurs exactions quand ils étaient au pouvoir de 1996 à 2000. Le départ des troupes américaines et le retour au pouvoir éclair des talibans a jeté un doute à nouveau sur le statut de superpouvoir des États-Unis qui s’efforcent de rassurer leurs partenaires.

Kamala Harris a promis lundi un «engagement pérenne» des États-Unis en Asie.

La vice-présidente américaine doit achever sa visite à Singapour mardi et se rendre au Vietnam dans la soirée.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires