Actualisé 20.05.2014 à 17:44

Olten (SO)Pénétrez dans l'atelier à tubes de DJ Antoine

Le célèbre DJ bâlois a exceptionnellement ouvert les portes de son studio. Petit tour du lieu, situé à proximité du centre-ville d'Olten.

par
Fabien Eckert

Vu de l'extérieur, le lieu n'a rien de glamour. Il est situé dans une modeste maison mitoyenne, proche du centre-ville d'Olten. A l'opposé de l'image bling-bling que renvoie DJ Antoine. Pourtant, c'est ici, sous les combles, que le Bâlois et Mad Mark, qui vit dans ce triplex, ont créé les tubes «Welcome to St-Tropez», «Ma Chérie» ou «Bella Vita». «Ici, on n'est pas à New York, Londres ou Paris. Ça n'empêche pas de produire des hits», rigole le hitmaker.

De nombreuses récompenses garnissent les murs et plusieurs étagères sont remplies de vinyles. «C'est toujours cool de réécouter des vieux trucs. D'ailleurs, la deep house des années 1990 est en train de revenir», explique Antoine. Son producteur Mad Mark, concentré sur une version du nouveau single «Light It Up», acquiesce. Le duo collabore depuis quatorze ans et chacun a ses habitudes. Antoine prend toujours le siège de droite. «Nous sommes comme un couple, sauf qu'on ne couche pas ensemble», se marre le Bâlois de 38 ans. Par rapport au matériel, pas d'excentricité. Un clavier, «nous composons toutes les mélodies dessus», et un ordinateur. Seule surprise, trois paires d'enceintes de gamme différente entourent un écran. «On a des Peugeot, des Cadillac et des Ferrari. Grâce à leur différentes qualités de fabrications, on sait exactement comment sonne un titre sur tous supports.»

Antoine ressent-il de la pression pour sortir à chaque fois un tube? La réponse fuse. «Bien sûr. C'est ce que les gens veulent. C'est ce qui me permet de décrocher des dates en club.» Clair aussi que pour le dandy, il n'y aucune garantie de succès. «Ma Chérie» a été retravaillé plusieurs fois avant de devenir un hit, écoulé à 550 000 copies rien qu'en Allemagne. Antoine compte aussi parfois sur la chance en studio. Comme pour «Welcome to St-Tropez», un titre réalisé en seulement six heures. «Je n'ai pas de recette, sauf croire en ce que je fais.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!