On a testé: Pensez à récupérer l'eau de pluie
Actualisé

On a testéPensez à récupérer l'eau de pluie

Un foyer romand a testé un geste très écologique: stocker le précieux liquide pour arroser son jardin.

«Ici, l'eau de pluie c'est vraiment la vie», expliquent avec le sourire Nicole et Kurt. Ce couple, qui habite à 15 km de Nyon depuis trente ans, ne craint pas les intempéries. Au contraire, il sait en tirer parti. «Même si on a beaucoup d'eau ici en Suisse, nous la récoltons quand même avec notre maison», expliquent-ils. Pour ne pas gaspiller l'eau potable, Nicole et Kurt se sont équipés d'un récupérateur de l'eau de pluie qui coule de leur toiture. Ils ont installé 9 fûts de 300 litres et 6 fûts de 200 litres sous leurs gouttières. De ce fait, ils n'ont jamais puisé dans le réseau pour arroser les fleurs et les biotopes qu'ils ont pris soin de créer depuis 6 ans dans leur jardin, raconte le couple avec fierté.

«Pendant deux mois, nous n'avons pas eu beaucoup d'eau, mais avec ma réserve de près de 4000 litres, je suis quand même arrivé à arroser mes biotopes et mes plantes», raconte Kurt, qui se sert aussi d'un pluviomètre pour mesurer les précipitations.

Récolter l'eau de pluie n'est d'ailleurs pas le seul geste écologique que le couple a adopté pour respecter l'environnement. Il trie aussi tous ses déchets et utilise les ordures végétales pour faire du compost utile pour son petit lopin de terre. Et quant il s'agit de se chauffer, Nicole et Kurt ramassent du bois perdu laissé par les bûcherons dans la forêt.

L'eau de pluie a par ailleurs l'avantage d'être douce et non calcaire et peut par exemple aussi servir au lavage de la voiture. (20 minutes)

Ton opinion