Penthouse veut la prostituée du gouverneur
Actualisé

Penthouse veut la prostituée du gouverneur

Le scandale de prostitution qui a conduit à la démission d'Eliot Spitzer pourrait au moins faire une heureuse.

La call-girl fréquentée par le gouverneur de New York, que les magazines de charme «Penthouse» et «Hustler» s'arrachent.

C'est d'abord «Penthouse» qui a manifesté son intérêt, affirmant être prêt à mettre Ashley Alexandra Dupre, 22 ans, en couverture. La présidente et éditrice du groupe, Diane Silberstein, a expliqué jeudi que «Penthouse» «adorerait l'avoir dans le magazine».

Selon elle, Ashley Alexandra Dupre semble être «une jeune femme très intéressante et pleine de talent» et le magazine pourrait lui offrir une somme «en rapport avec sa valeur».

Malgré ses efforts, «Penthouse» n'avait pas réussi à contacter Ashley Alexandra Dupre jeudi après-midi.

Larry Flint la suit de très près

C'est ensuite le sulfureux Larry Flint, patron de «Hustler», qui a indiqué être intéressé par Ashley Alexandra Dupre, jeune femme du New Jersey jetée sous le feu des projecteurs depuis que le «New York Times» l'a identifiée comme la call-girl dont les échanges avec Eliot Spitzer ont été surveillés par le FBI.

«On la suit de très près. Elle est jeune. Elle est belle. C'est un mannequin», a expliqué Larry Flint. «On adorerait traiter avec elle, et on va l'approcher».

Pour lui, si elle parle, l'histoire d'Ashley Alexandra Dupre sera beaucoup trop grosse pour la presse magazine. «Elle va faire un livre, ça ne fait aucun doute. Il y aura probablement un film», a-t-il estimé. «Je pense qu'elle va faire l'objet de tellement d'offres que c'est se faire des illusions que de croire qu'elle va venir vers nous».

Le gouverneur n'a pas supporté la pression

Pressé de toutes parts de quitter son poste, le gouverneur démocrate de New York, Eliot Spitzer, a démissionné mercredi, deux jours après la révélation de ses liens avec un réseau de prostitution. Il sera remplacé lundi par le lieutenant gouverneur David Paterson, qui va devenir le premier gouverneur noir de New York.

Jusqu'ici ni Eliot Spitzer ni Ashley Alexandra Dupre, identifiée par les enquêteurs par son pseudonyme professionnel «Kirsten», n'ont été inculpés. «Kirsten» a pris un avocat et n'a pas parlé de sa rencontre avec l'ex-gouverneur depuis que l'affaire a éclaté.

Des t-shirts d'Eliot Spitzer

Cette affaire a inspiré des designers américains qui ont réalisés quelques modèles de t-shirts ironisant sur Eliot Spitzer, son surnom de «Client 9» et son recours aux services d'Ashley Alexandra Dupré.

Vous pouvez vous faire une idée dans notre diaporama

Ecoutez le titre «What We Want» d'Ashley Alexandra Dupré:

(ap)

Ton opinion