Suisse: Pénurie d'Augmentin: Berne agit
Actualisé

SuissePénurie d'Augmentin: Berne agit

Le Département fédéral de l'économie a pris mardi des mesures afin de compenser la pénurie en Suisse de l'un des antibiotiques les plus répandus.

Le Département fédéral de l'économie a pour ce faire édicté une ordonnance qui a libéré dès mardi à 18h00 l'obligation de maintenir des stocks.

Vu cette pénurie d'Augmentin, la demande en produits alternatifs a clairement augmenté, a dit mardi à l'ats Ueli Haudenschild, de l'Office fédéral pour l'approvisionnement économique du pays (OFAE). L'entrée en vigueur de l'ordonnance en question a pour but d'assurer que l'approvisionnement en antibiotiques administrés par intraveineuse soit garanti dans les prochaines semaines, a ajouté M.Haudenschild.

L'OFAE autorise les entreprises livrant des antibiotiques à répondre aux demandes individuelles. Selon l'office, le propriétaire d«une réserve d'antibiotiques à usage systématique ne disposant pas assez de ces produits et ne pouvant pas compenser ce déficit par d«autres biais peut se voir libérer de l'obligation de maintenir ce stock. Il devra alors ravitailler les clients suisses.

Conditions strictes

Il incombera à l'OFAE d'établir la quantité d'antibiotiques concernée et la durée pendant laquelle le propriétaire disposera de la marchandise. Avant de recevoir une telle autorisation, il faudra rembourser la part du prêt garantie par la Confédération pour des réserves obligatoires.

S'il a reçu un aval, le propriétaire devra ravitailler les clients suisses et sera autorisé à livrer uniquement la quantité dont l'acheteur a couramment besoin. A défaut, il pourra se voir révoquer l«autorisation de libérer des réserves obligatoires. Les propriétaires devront par ailleurs comptabiliser tous leurs stocks, ainsi que les entrées et les sorties, et adresser un rapport hebdomadaire à l'OFAE.

Fin novembre, la pharmacie de l'hôpital universitaire de Bâle faisait état d'une rupture de stock concernant l'Augmentin. Celle-ci concerne toute l'Europe pour plusieurs mois. Les doses pour enfants et les pilules ne sont pas concernées, contrairement à la forme administrée par intraveineuse. (ats)

Ton opinion