Tennis: Perdre pour éviter trois ans de suspension
Actualisé

TennisPerdre pour éviter trois ans de suspension

Lu Yen-hsun a reçu un ultimatum de l'ATP. Il devra être à Pékin pour y disputer un tournoi lundi. Or, le Taïwanais pourrait disputer la finale des Jeux asiatiques mardi.

par
lmo
Lu Yen-hsun est classé 43e à l'ATP.

Lu Yen-hsun est classé 43e à l'ATP.

Drôle de mésaventure qui arrive à Lu Yen-hsun en Asie. Pourtant, elle ne fait rire personne. Engagé sur deux fronts, le 43e joueur mondial est sous la menace de trois ans de suspension de la part de l'ATP.

Le Taïwanais est engagé à l'Open de Chine, à Pékin, la semaine prochaine. Sauf qu'il prend part en ce moment aux Jeux asiatiques à Incheon, en Corée du Sud, où il est tête de série numéro un. La finale est prévue pour... mardi. C'est là que ça se gâte. L'ATP a prévenu le joueur, selon plusieurs médias asiatiques, que s'il n'est pas dans la capitale chinoise lundi, il sera banni du Circuit pendant trois ans et devra payer une amende de 100'000 dollars.

Étonnant lorsqu'on sait que les joueurs ont normalement le droit de se retirer de deux tournois dans l'année pour des raisons personnelles. C'était notamment le cas de Stan Wawrinka à Metz juste après la demi-finale de Coupe Davis gagnée contre l'Italie. Ce désistement avait mis en colère les organisateurs français, qui ont décidé d'attaquer le Vaudois en justice.

Forfait pour la finale?

Egalement sous la menace d'un sanction en Chine, Denis Istomin et Farrukh Dustov (Ouzbékistan) ainsi qu'Andrey Golubev et Alekstandr Nedovyesov (Kazakhstan) ont eu préféré déclarer forfait pour les joutes continentales. La WTA, qui fait face à la même situation, aurait elle été plus flexible, permettant aux joueuses de commencer plus tard à Pékin, ou de déclarer forfait.

«Je peux accepter l'amende mais je ne peux pas être d'accord avec la suspension, a signalé Lu Yen-hsun au Apple Daily, un journal hongkongais. On a été choqués quand en recevant la notification de l'ATP, juste une heure avant l'inscription au tournoi individuel des Jeux. Maintenant, tout ce que je peux faire, c'est jouer jusqu'à ce que je ne puisse plus.»

Et ça pourrait emmener le droitier de 31 ans jusqu'en demi-finales (dimanche). Il pourrait ensuite déclarer forfait pour la finale. L'ATP aura alors fini par croquer le petit Lu, qui a passé la nuit dernière le deuxième tour à Incheon, en dominant le Pakistanais Aqeel Khan 6-0 6-1.

Ton opinion