Visite inattendue : Perdu, un ours polaire erre durant quatre jours en ville
Publié

Visite inattendue Perdu, un ours polaire erre durant quatre jours en ville

Après une marche de 1500 kilomètres, un ours polaire a vagabondé durant quatre jours dans la périphérie d'une ville au nord de la Russie avant d'être attrapé jeudi par les employés d'un zoo.

par
lhu

Un ours polaire a débarqué dans une ville russe après avoir parcouru 1500 kilomètres dans la mauvaise direction. L'animal sauvage a été aperçu pour la première fois dimanche soir dans la zone industrielle de Talnakh, au nord-est de Norilsk (extrême nord de la Russie), a précisé un responsable local des services environnementaux, Alexandre Korobkine.

Il a erré dans les environs durant quatre jours avant d'être attrapé jeudi par les spécialistes du Zoo de Royev Ruchei. La jeune femelle a bout de force et souffrant d'une forte diarrhée va être mise en quarantaine durant plusieurs jours.

Un ours observé en Valais

Des promeneurs ont filmé samedi matin un ours dans la région de Riederalp (VS). Des démarches sont actuellement en cours pour identifier l'animal.

En quête de nourriture

Affamé, le plantigrade avait été repéré en train de chercher de la nourriture dans les bennes à ordures, à plus de 1500 kilomètres de son habitat traditionnel, indiquaient mardi les autorités locales.

Les ours polaires en quête de nourriture se dirigent de plus en plus fréquemment dans le nord de la Russie, à mesure que leur habitat et leur alimentation sont dégradés par le changement climatique et la fonte des glaces.

1 / 8
L'animal a été aperçu pour la première fois dimanche soir dans la zone industrielle de Talmakh, au nord-est de Norilsk, en Russie.

L'animal a été aperçu pour la première fois dimanche soir dans la zone industrielle de Talmakh, au nord-est de Norilsk, en Russie.

AFP/Irina Yarinskaya
Affamé, il été repéré en train de chercher de la nourriture dans les bennes à ordures en périphérie de la ville.

Affamé, il été repéré en train de chercher de la nourriture dans les bennes à ordures en périphérie de la ville.

AFP/Irina Yarinskaya
Les usagers de la route sont restés sans voix, tandis que le plantigrade  se déplaçait sur les routes pleines de monde.

Les usagers de la route sont restés sans voix, tandis que le plantigrade se déplaçait sur les routes pleines de monde.

Oleg Krashevsky

Trop exténué pour être une menace

Les usagers de la route sont restés sans voix, tandis que l'animal se déplaçait sur les routes pleines de monde. L'ours semblait trop affaibli pour être une menace pour les habitants.

«L'attraction du coin»

L'animal est rapidement devenu une attraction locale, dans la ville industrielle de Norilsk, dont les environs sont habituellement peuplés par des ours bruns, indique le Siberian Times.

Les images de la femelle ont fait le tour des réseaux sociaux en Russie.

Ton opinion