Actualisé 07.03.2006 à 14:41

"Permis d'immigration" à points en Grande-Bretagne

Le gouvernement britannique veut sélectionner les candidats à l'immigration selon leur âge et leur diplôme. Il a présenté de nouvelles dispositions, selon un système déjà en vigueur au Canada ou en Australie.

L'objectif du gouvernement est de simplifier l'accès des travailleurs les plus diplômés et de restreindre l'entrée dans le pays des moins qualifiés.

«Notre point de départ est que les employeurs devraient d'abord envisager un recrutement au Royaume-Uni ou dans l'Union européenne élargie avant de recruter des immigrants venant de l'extérieur de l'UE», explique le ministère de l'Intérieur.

Ce plan entrera en vigueur à l'été 2007. Il ne concerne pas les citoyens originaires des dix pays ayant intégré l'Union européenne en mai 2004, qui bénéficient déjà au Royaume-Uni du même régime professionnel et de libre circulation que les autres européens.

Le programme distingue cinq catégories de candidats. Les médecins, ingénieurs, spécialistes des nouvelles technologies et de la finance seront le seul groupe pouvant entrer dans le pays sans disposer à l'avance d'une offre d'emploi.

La seconde catégorie concerne les salariés intermédiaires-

infirmiers, enseignants, comptables, etc. Ils resteront bienvenus dans les secteurs où le pays a des carences, mais une offre d'emploi ne leur garantira pas l'entrée en Grande-Bretagne.

Le groupe 3 concerne les travailleurs faiblement qualifiés. Ceux- ci devront répondre à des offres précises, pour une durée fixée à l'avance et avec la garantie de leur départ à l'issue du contrat.

Les deux dernières catégories concernent les étudiants et les cas particuliers, tels que les sportifs, les salariés d'entreprises internationales ou encore les musiciens.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!