30.09.2020 à 22:00

Royaume-UniPerroquets trop grossiers bannis du zoo

Cinq volatiles d’un zoo anglais ont dû être séparés et parqués dans une zone non accessible au public. Ils rivalisaient d’insultes proférées contre les visiteurs.

Un des perroquets malpolis du Lincolnshire Wildlife Park, désormais mis à l’écart.

Un des perroquets malpolis du Lincolnshire Wildlife Park, désormais mis à l’écart.

keystone-sda.ch

Eric, Jade, Elsie, Tyson et Billy – cinq Gris du Gabon – sont arrivés au Lincolnshire Wildlife Park en août. Ils ont d’abord été placés en quarantaine ensemble. C’est durant cette période que ces perroquets se seraient mis à échanger des insultes et autres noms d’oiseaux, appris d’on ne sait où.

Quand ils ont finalement rejoint leurs 250 congénères dans la volière, ils ont redoublé de vulgarité. Les réactions des visiteurs, tantôt choqués, tantôt hilares, les auraient encouragés à persévérer.

«Personne ne s’est plaint, explique le patron du parc. Quand un perroquet vous dit d’aller vous faire f…, ça amuse énormément les gens», ajoute Steve Nichols à CNN. Lui-même s’est personnellement fait traiter de «gros lard» par ses protégés.

Protéger les jeunes oreilles

Mais c’est une autre histoire quand le parc voit défiler les enfants, particulièrement le week-end. Aussi la direction du zoo a-t-elle décidé d’éloigner les cinq malotrus pour quelque temps. «En plus, s’ils s’étaient mis à enseigner des vilains mots à d’autres perroquets, on aurait fini avec 250 oiseaux qui jurent, et je sais pas ce qu’on aurait fait», soupire le boss, cité par la BBC.

(arg)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!