Massacre à «Charlie Hebdo»: «Personne ne m'enlèvera ma relation avec Charb»
Actualisé

Massacre à «Charlie Hebdo»«Personne ne m'enlèvera ma relation avec Charb»

La famille du dessinateur tué mercredi a démenti «l'engagement relationnel» entre le caricaturiste et Jeannette Bougrab, ancienne secrétaire d'Etat. Celle-ci a répliqué.

par
cbx
Jeannette Bougrab (à dr.) et la maire de Paris Anne Hidalgo lors d'un rassemblement à Paris le 9 janvier 2015.

Jeannette Bougrab (à dr.) et la maire de Paris Anne Hidalgo lors d'un rassemblement à Paris le 9 janvier 2015.

«Nous démentons formellement l'engagement relationnel de Charb avec Jeannette Bougrab», a déclaré à l'AFP, le frère de Stéphane Charbonnier dit Charb, Laurent Charbonnier. Ce dernier a tenu à préciser qu'il s'exprimait également au nom du père et de la mère du dessinateur.

«La famille ne veut plus que Jeannette Bougrab s'exprime au sujet de Charb dans les médias de quelque manière que ce soit», a-t-il ajouté. «Nous demandons de respecter le deuil de la famille», a complété M. Charbonnier, précisant que cette déclaration était «unique»: «il n'y en aura pas d'autres».

Jeannette Bougrab, ancienne secrétaire d'Etat, s'est présentée à de multiples reprises dans les médias comme la compagne du dessinateur Charb, depuis la mort du directeur de publication de Charlie Hebdo tué mercredi, dans l'attaque qui a visé le journal satirique.

Bougrab dément

Dans une interview téléphonique accordée à Paris Match, Jeannette Bougrab a répliqué à ces attaques. «Personne ne pourra m'enlever ma relation avec Stéphane». Et pour prouver ses dires, elle a transmis une image de Charb, elle-même et sa fille, lors du réveillon. L'ancienne secrétaire d'Etat précise que, si le couple n'avait pas fait de communiqué pour officialiser leur relation, «nous ne nous cachions pas». Elle assure que la famille de Charb était au courant de leur relation.

Malgré la polémique, les parents du dessinateur et sa compagne se sont retrouvés samedi, à la morgue, pour un dernier hommage. Jeannette Bougrab a toutefois ajouté au magazine qu'elle n'assisterait pas à l'enterrement.« Sa famille me prive d'une ultime rencontre avec mon amour.»

L'ancienne secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy avait livré un témoignage poignant sur BFMTV après l'attentat de mercredi.

(cbx/afp)

Ton opinion