Machines d'emballage: Perte de plus de 70 millions pour Bobst
Actualisé

Machines d'emballagePerte de plus de 70 millions pour Bobst

L'action du groupe vaudois Bobst a dégringolé à l'ouverture de la Bourse suisse mercredi, après la publication de ses résultats semestriels.

La perte du fabricant de machines d'emballage est trois fois plus grande que prévu par les analystes.

Le titre a perdu jusqu'à 11% en début de séance. Vers 10h00, il abandonnair toujours près de 10% à 37,45 francs. Il figurait ainsi parmi les principaux perdants d'un marché alors en légère baisse.

Les analystes saluent en revanche le train de mesures annoncé par Bobst. Pour réduire ses coûts, accroître son efficacité et ses parts de marché, l'entreprise indique avoir lancé une restructuration d'une ampleur et d'une rapidité «sans précédent».

100 millions par an

En se basant sur divers scénarios, Bobst a défini un programme de réduction des coûts qui concernera l'ensemble des domaines d'activités et des régions. Le but est d'atteindre des économies annuelles d'environ 100 millions de francs jusqu'en 2011.

La réalisation du programme nécessitera des coûts non récurrents de 70 millions de francs, dont 60 millions influenceront probablement les résultats de 2009. Les 10 millions restants seront inscrits sur 2010.

Tout en continuant à servir ses clients par industrie (boîte pliante, carton ondulé, matériaux flexibles), le groupe est en train d'être réorganisé par processus technologique, en quête d'une meilleure utilisation des synergies. De nouvelles unités sont créées. La nouvelle organisation entrera en vigueur le 1er janvier.

Aucune reprise rapide ni amélioration des conditions du marché ne sont attendues ces prochains mois. Le deuxième semestre a débuté avec un portefeuille de commandes au même niveau qu'au début de l'année. Le groupe présentera «une perte importante» pour l'exercice annuel dans son entier. (ats)

Pas de licenciements massifs

Bobst, qui traverse une crise jamais vue, ne prévoit pas de licenciements massifs. Les effectifs mondiaux du groupe vaudois ont fondu de 7% au premier semestre. Ils continueront à reculer d'ici fin 2010.

Au premier semestre, Bobst a réduit de 65 personnes l'effectif à Lausanne. En tenant compte des intérimaires, cela représente 214 équivalents temps plein (ETP) en moins, a expliqué mercredi Christian Budry, chef des finances du leader mondial des machines d'emballage.

Ton opinion