Genève internationale – Perturbations attendues en marge d’une conférence de l’OMC
Publié

Genève internationalePerturbations attendues en marge d’une conférence de l’OMC

Durant deux semaines, les Genevois doivent s’attendre à des restrictions de périmètre, des changements d’horaires des transports publics et des bouchons.

La carte des restrictions de circulation prévues durant la conférence.

La carte des restrictions de circulation prévues durant la conférence.

Police cantonale de Genève

Quatre mille personnes, dont 150 ministres. C’est le nombre de participants attendus entre le 30 et le 4 décembre, à Genève, à l’occasion de la 12e conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), première rencontre internationale de cette ampleur depuis le début de la pandémie. L’événement ne passera pas inaperçu au bout du lac, compte tenu des nombreuses mesures liées à la sécurité des invités qui iront crescendo.

Périmètres interdits

Des restrictions sont prévues du 22 novembre au 6 décembre dans diverses zones du canton. Les abords du bâtiment de l’OMC seront interdits à toute manifestation, navigation et promenade au bord du lac. Durant toute la durée des mesures, le parc William-Rappart sera fermé au public. Il en sera de même pour la promenade du lac depuis le parc Barton, à la hauteur du bâtiment SIG, jusqu'au passage sous voie du site dit La Console du Jardin Botanique. Les activités nautiques et aquatiques seront également prohibées près de l’OMC. Les airs ne seront pas en reste, puisque le survol par drones de sept communes sera strictement interdit.

Eviter la rive droite

Au niveau du trafic, des perturbations temporaires sont attendues dans le secteur de l’avenue de la Paix, de la rue de Lausanne, de la rue de Varembé, et de l’avenue de France. L’accès à plusieurs rues sera limité aux ayants droit et participants à la conférence du 22 novembre au 6 décembre, parfois sur toute la durée, parfois seulement durant quelques jours. Des arrêts des Transports publics genevois seront également supprimés. Durant la durée de la conférence, les autorités genevoises enjoignent la population et les travailleurs, notamment pendulaires, à éviter les secteurs de l’OMC et de Varembé pour leur préférer l’autoroute de contournement. L’utilisation des transports publics et le télétravail sont encouragés.

Militaires en appui

La police cantonale genevoise a indiqué collaborer avec la protection civile et l’armée, afin de sécuriser les zones de l’OMC, du Centre international de conférences de Genève et divers lieux de résidence des délégations. Les Forces aériennes seront mobilisées, afin de surveiller l’espace aérien. Au sol, 700 militaires appuieront les autorités cantonales.

Les habitants et pendulaires pourront se renseigner auprès des Transports publics genevois en visitant leur site Internet ou en appelant la ligne verte au 00800 022 021 20. La police se tiendra à disposition au 0800 902 456 entre le 26 novembre et le 3 décembre entre 9h30 et 17h. En cas d’urgence, l’application Alertswiss sera utilisée, tout comme les réseaux sociaux de la police cantonale.

(mpo)

Ton opinion

8 commentaires