Pervez Musharraf pense quitter l'uniforme d'ici la fin du mois
Actualisé

Pervez Musharraf pense quitter l'uniforme d'ici la fin du mois

Le président pakistanais Pervez Musharraf a déclaré mercredi qu'il pensait abandonner son poste de chef de l'armée d'ici la fin novembre pour entamer un nouveau mandat présidentiel comme civil.

Dans un entretien à l'Associated Press, le général-président a accusé l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto, actuellement assignée à résidence à Lahore d'alimenter les troupes politiques et laissé entendre que l'état d'urgence décrété le 3 novembre serait maintenu jusqu'aux élections de janvier. (ap)

Ton opinion