Forcené de Bienne: Peter K. n'avait pas d'autorisation d'armes
Actualisé

Forcené de BiennePeter K. n'avait pas d'autorisation d'armes

Le forcené biennois en fuite depuis bientôt une semaine n'était pas en possession d'un permis de port ou d'acquisition d'armes.

Lors des investigations dans la maison du fugitif de Bienne, la police a découvert plusieurs armes à feu et de la munition. «Selon nos informations, la personne n'avait pas un permis de port d'armes», a affirmé mercredi à l'ATS Florie Marion, porte-parole à la police cantonale bernoise. Elle a ajouté que la police n'avait pas non plus d'indications sur la provenance des pistolets et des revolvers retrouvés dans la maison du forcené.

(ats)

Ton opinion