Actualisé 09.01.2009 à 20:06

Dakar 2009

Peterhansel abandonne la course

Le Français Stéphane Peterhansel, tenant du titre en autos, a abandonné le Dakar lors de la 7e étape, entre Mendoza (Arg) et Valparaiso (Chili), victime d'une casse moteur.

Chez les motos, le Chilien Francisco Lopez (KTM) a remporté la première spéciale de sa carrière.

«Au km 148 (de la spéciale), Stéphane (Peterhansel) a été victime d'une casse moteur. C'est fini. Il est arrêté sur le bord de la route», a affirmé Masatoshi Teshima, responsable de presse de Mitsubishi. Au départ de cette étape, qui fêtait l'entrée au Chili, Peterhansel, dont la Lancer avait connu un début d'incendie plus tôt dans la spéciale, pointait en cinquième position au classement général, à plus de 34 minutes du leader, le Sud-Africain Giniel De Villiers.

Victorieux à six reprises en motos et à 3 reprises en autos, Peterhansel était en quête d'un 10e succès sur l'épreuve. Partie avec quatre véhicules de Buenos Aires, le 3 janvier, l'écurie Mitsubishi atteint le jour de repos de samedi, qui marque la mi-course, avec un seul véhicule.

Le Japonais Hiroshi Masuoka, victime également d'un problème moteur, n'avait pas pris le départ de la 2e étape, et jeudi Luc Alphand a renoncé après un malaise de son co-pilote - finalement sans gravité - Gilles Picard. Mitsubishi compte dorénavant sur l'Espagnol Nani Roma pour emmener une voiture à Buenos Aires, où sera jugée l'arrivée le 17 janvier, et lutter avec les deux principales écuries BMW et surtout Volkswagen, qui occupe les 3 premières places au classement général.

La 7e étape a été remportée par l'Espagnol Carlos Sainz, leader du classement général. L'Espagnol profite des 7'48 de retard de son coéquipier sud-africain Giniel De Villiers à l'arrivée des 243 km de spéciale pour reprendre la tête du classement général pour 0'09. La troisième Volkswagen conduite par l'Américain Mark Miller a pris la deuxième place de l'étape à 3'41 de Sainz. Au général, Miller complète le triplé de Volkswagen, avec 13'53 de retard.

En moto, Lopez a remporté la spéciale, mais c'est Marc Coma (Esp/KTM) qui conserve la première place du classement général. Il a même accru son avance sur ses poursuivants: l'Américain Jonah Street (KTM) pointe à plus de 51 minutes, et le Français David Frétigné (Yamaha) à plus de 52 minutes.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!