Conseil national: Petit coup de pouce pour le budget de la Confédération

Actualisé

Conseil nationalPetit coup de pouce pour le budget de la Confédération

Après 4 jours de débats, le National a adopté jeudi par 123 voix contre 40 le budget 2009 de la Confédération. Ses retouches, sur lesquelles doit encore se prononcer le Conseil des Etats, n'ont au final augmenté les dépenses que de 108 millions.

La Confédération devrait ainsi dépenser l'an prochain un tout petit peu plus de 59 milliards (59,006) de francs et encaisser près de 60 milliards (59,968). Le bénéfice se monterait à plus de 962 millions de francs.

Ces sommes tiennent compte de la première partie du plan de relance conjoncturel. Celle-ci prévoit d'une part la levée du blocage des crédits pour permettre aux Départements de justice et police, de l'économie et de la défense d'augmenter leurs dépenses et leurs investissements de 205 millions et, d'autre part, une hausse des moyens pour la protection contre les crues (66 millions), l'aide au logement (30 millions), les constructions civiles (20 millions) et les exportations (5 millions).

Dans le détail, les conseillers nationaux ont octroyé 86 millions de plus à la rénovation des bâtiments, 10 millions aux exportations de produits agricoles transformés, 9 millions en plus à la protection du paysage et des monuments historiques, 5 millions à l'encouragement du cinéma, 5 millions à Jeunesse et Sports, 1 million à la fondation anti-dopage, 875 000 francs à l'ElCom pour engager du personnel et 231 000 francs au Musée alpin.

Au total donc, le plénum a augmenté de 117 millions les dépenses prévues par l'exécutif (108 millions par rapport à sa commission). Il a par contre retranché 20 millions aux 50 budgétés pour l'aide à la construction de logements dans le cadre des mesures uniques destinées à relancer l'économie.

Autres demandes refusées

Les différentes tentatives de la gauche d'augmenter davantage les dépenses ont échoué, tout comme celles de l'UDC visant à les réduire. Les conseillers nationaux ont ainsi rejeté jeudi par 106 voix contre 53 une dernière proposition de Bruno Zuppiger (UDC/ZH) de limiter à 2 % l'augmentation totale des dépenses en matière d'informatique.

Finalement, le National a pris tacitement acte du plan financier pour les quatre prochaines années, qui prévoit d'ici 2012 une hausse des dépenses à 65 milliards et des recettes à 66 milliards. Lors du débat d'entrée en matière mené en début de session, le ministre des finances Hans-Rudolf Merz a toutefois prévenu que les dépenses devraient être revues en raison d'une baisse des rentrées dès 2010 du fait de la crise financière.

(ats)

Ton opinion