Zurich: «Petit internement» pour un pervers sexuel
Actualisé

Zurich«Petit internement» pour un pervers sexuel

La justice zurichoise a condamné un abuseur sexuel récidiviste âgé de 30 ans à 5 ans et demi de prison commuée en thérapie stationnaire.

Déjà condamné en 2013 pour tentative de viol, l'accusé s'est attaqué en 2014, peu après sa sortie de prison, à une fille de 10 ans et un mois plus tard à une femme de 30 ans.

Le Tribunal de district de Zurich a reconnu mercredi soir l'accusé coupable notamment de contraintes sexuelles et d'acte sexuel avec enfant. Suivant la demande de l'accusation et de la défense, la Cour a prononcé à son encontre un «petit internement», soit une peine commuée en thérapie stationnaire prolongeable. En cas d'échec, cette mesure peut aussi être transformée en internement simple.

Face au tribunal, l'accusé a reconnu les faits reprochés. Il a en outre admis qu'il souffre de troubles psychiques. Une expertise psychiatrique a attesté d'un risque élevé de récidive.

Le boulanger de nationalité thaïlandaise avait déjà été condamné au printemps 2013 à 32 mois de prison dont 14 fermes pour tentative de viol et tentative de contrainte. Une jeune fille de 16 ans avait réussi à empêcher l'homme de la violer dans une forêt de Wallisellen (ZH). Quelques mois plus tard, ce dernier a tenté d'abuser sexuellement de deux filles de 11 ans à Zurich.

Après son séjour en prison, l'homme a frappé une fille de 10 ans et abusé sexuellement d'elle dans la cave d'un immeuble à Zurich en juin 2014. Un mois plus tard, il a agressé de manière semblable une cycliste de 30 ans dans un champ de maïs à Oberglatt (ZH), avant d'être arrêté trois jours plus tard. (ats)

Ton opinion