Actualisé 28.02.2019 à 18:04

Saut à skis

Petit tremplin: la revanche des déçus?

Les battus du concours sur le grand tremplin des Mondiaux de Seefeld ont visiblement faim de revanche. Peier a terminé 10e des qualifications.

de
Simon Meier, Seefeld
Ryoyu Kobayashi est pourtant le grand dominateur de la saison.

Ryoyu Kobayashi est pourtant le grand dominateur de la saison.

Keystone/APA

L'Autrichien Stefan Kraft, le Japonais Ryoyu Kobayashi et le Polonais Kamil Stoch, tous déçus samedi passé, ont dominé la qualification sur petit tremplin, hier à Seefeld. Killian Peier, avec un bond à 100,5 m (les meilleurs étaient entre 106 et 108,5) et un télémark pas très net, a néanmoins terminé à une très honnête 10e place.

Le Vaudois de 23 ans affichait une petite moue à l'arrivée: «Je n'étais mentalement pas encore prêt à 100%, en partie parce que j'ai choisi de renoncer à une manche d'entraînement. Demain (ndlr: vendredi pour le concours), avec les émotions et davantage d'adrénaline, il faudra en jeter plus dans la bataille.»

Simon Ammann, auteur d'un saut correct (99,5m) mais d'une réception très calamiteuse, a dû se contenter du 25e rang. Autres Suisses engagés, Luca Egloff (43e avec 93m) et Andreas Schuler (47e avec 90 m) ne se sont pas particulièrement distingués.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!