Suisse - Petite, grande, avec certificat ou annulée: où faire la fête le 1er Août?
Publié

SuissePetite, grande, avec certificat ou annulée: où faire la fête le 1er Août?

Les stratégies divergent quant à la tenue des rassemblements du 1er Août. Certains esprits s’échauffent.

Certaines villes n’ont pas rechigné à organiser une fête malgré les restrictions sanitaires. 

Certaines villes n’ont pas rechigné à organiser une fête malgré les restrictions sanitaires.

TDG

Les villes suisses n’ont pas toutes pris les mêmes décisions quant à leur fête du 1er Août et leurs feux d’artifice. Seule une poignée a décidé d’organiser une fête presque normale. C’est le cas de Zoug, qui a invité le chef de l’armée à prononcer un discours et sa population à se rassembler. Mais à la condition de présenter un certificat Covid.

Personne n’est exclu

L’organisation «Mass voll», l’un des fers de lance du référendum contre la loi Covid, a sauté au plafond en apprenant la nouvelle. «C’est immoral, cela piétine l’esprit libéral de la Suisse et, en plus, le jour de la fête nationale!», éructe son co-président. La Ville de Zoug, elle, maintient sa position. «Cela permet de donner aux participants une plus grande sécurité», dit-elle, rappelant que personne n’est exclu de fait du certificat Covid. Même les plus virulents antivax peuvent gratuitement et simplement passer un test rapide et entrer dans la manifestation.

À noter que Lausanne a annoncé recevoir le président Guy Parmelin à l’occasion de la fête nationale. Les feux d’artifice sont annulés, mais un rassemblement populaire pourra avoir lieu sur l’esplanade de Montbenon, là aussi avec certificat Covid obligatoire, sans que cela ne provoque des remous comme à Zoug.

Annulations ou petites fêtes

Mais les Zougois, surtout, peuvent se réjouir d’avoir au moins une fête qui soit organisée. De nombreuses villes ont tout bonnement décidé d’annuler les célébrations, feux d’artifice compris. D’autres, comme Neuchâtel ou Sion, lanceront des feux, mais n’organiseront aucun rassemblement.

Enfin, une solution alternative a été trouvée par Genève. Plutôt qu’un grand rassemblement, la Ville organise plusieurs petites fêtes dans différents lieux de la ville, comme par exemple aux bains des Pâquis, à la rotonde du Mont-Blanc, à l’île Rousseau, ou au jardin anglais. Le nombre de participants sera limité afin de permettre l’ouverture sans obligation de présenter le certificat Covid.

(ywe/bz)

Ton opinion

248 commentaires