Actualisé 09.07.2020 à 14:28

Suisse

Petite révolution: des prévisions polliniques en temps réel

Dès 2021, les chiffres sur la charge pollinique de l'air ne porteront plus sur des relevés vieux de dix jours. Une excellente nouvelle pour les nombreux Suisses qui sont allergiques au pollen.

Au printemps, le pollen fait le malheur de près de 20% de la population.

Au printemps, le pollen fait le malheur de près de 20% de la population.

Lecteur reporter

Petite révolution en matière de mesure du pollen dans l'air. Alors qu'aujourd'hui les chiffres publiés portent sur des relevés vieux d'une semaine et demie, la charge pollinique de l'air sera à l'avenir connue en temps réel.

Pour les quelque 20% de personnes allergiques au pollen en Suisse, cette avancée dans les prévisions polliniques est une excellente nouvelle. Elles devront toutefois patienter jusqu'en 2022 pour que le réseau soit entièrement opérationnel, l'équipement des premières stations commençant au printemps prochain en collaboration avec une entreprise lucernoise, a indiqué jeudi Meteosuisse.

Le nouveau réseau automatique de mesure du pollen sera basé sur le principe de reconnaissance par holographie. Les concentrations de pollen dans l’air seront ainsi disponibles dans les minutes qui suivent la mesure, donnant une image précise de la situation actuelle, alors qu'aujourd'hui une semaine et demie est nécessaire.

Le cylindre sur lequel se colle le pollen de l’air est en effet envoyé au laboratoire une fois par semaine. Là, la difficile identification des espèces est effectuée au microscope par des spécialistes. Il est ainsi possible de publier le mercredi les concentrations de pollen enregistrées dans l’air au cours de la semaine précédente.

Les nuages de pollen font le malheur de toutes les personnes allergiques, comme ici à Moutier (BE).

Ou à Châtel-St-Denis (FR), en avril dernier.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Hyper allergique

09.07.2020 à 18:20

C'est pas trop tôt, aattchooouumm, maudit pollen de tilleul, aaatchoummm

Christian

09.07.2020 à 17:05

Très bonnes idée! Surtout qu'actuellement y'a des micro ordinateur capable de faire du monitoring en temps réel des particules dans l'air à moins de 80francs l'unité