Actualisé 24.02.2013 à 09:18

Etats-UnisPétition contre un cardinal suspect

Les catholiques américains ont poursuivi samedi leur campagne pour empêcher le cardinal Roger Mahony, accusé d'avoir couvert des actes pédophiles, de participer au conclave à Rome.

Roger Mahony aurait couvert des prêtres pédophiles pendant 25 ans

Roger Mahony aurait couvert des prêtres pédophiles pendant 25 ans

Une pétition comprenant près de 10'000 signatures a été remise ce week-end aux responsables de l'église Saint-Charles Borromée dans le secteur d'Hollywood Nord où réside le cardinal Mahony, archevêque de Los Angeles de 1985 à 2011.

Si le cardinal devait voter au conclave, estime Chris Pumpelly, porte-parole de l'association Catholics United à l'origine de la pétition, ce serait faire «marche arrière», ce serait «la validation des jours anciens».

Lors d'une conférence de presse samedi devant l'église Saint-Charles, les catholiques ont brandi des pancartes sur lesquelles il était possible de lire: «Respect pour les victimes. Respect pour l'Eglise. Responsabilité pour les dirigeants.»

Une «gifle» à la face des victimes

«C'est une gifle à la face des victimes de penser que (Mahony) peut couvrir 25 ans d'abus sexuels sur enfants et ensuite aller se pavaner à Rome comme un prince de l'Eglise», commente Joelle Casteix, directrice régionale du Survivors Network of those Abused by Priests (Réseau des survivants de ceux maltraités par des prêtres).

Pour la première fois depuis la publication des dossiers, le cardinal Mahony a déposé sous serment samedi, pendant plus de trois heures sur sa gestion des cas d'abus sexuels, rapporte pour sa part le quotidien «Los Angeles Times». Rien n'a pour l'instant filtré.

Bientôt à Rome

Selon des dossiers de l'Eglise rendus publics sur ordre de la justice américaine le mois dernier, l'archevêque Roger Mahony a fait en sorte, quand il était archevêque dans les années 80, d'envoyer les prêtres connus pour être des prédateurs sexuels hors de Californie pour les soustraire à la loi.

Bien que son successeur, l'archevêque Jose Gomez, l'ait relevé de toutes ses fonctions publiques, Mahony a annoncé son intention de se rendre à Rome pour le conclave chargé d'élire le prochain pape.

L'influent magazine italien «Famiglia Cristiana» a, lui, interrogé ses lecteurs pour savoir si Roger Mahony devait faire partie du conclave. La plupart des lecteurs ont répondu «non».

Vendredi, M. Mahony avait réaffirmé via Twitter son intention de se joindre aux 116 autres cardinaux admis à se réunir à la Chapelle Sixtine: «Quelques petites heures avant mon départ pour Rome. Twitterai souvent de Rome, sauf durant le conclave. Prières !» (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!