Vaud: Pétition d'une écolière transmise au Conseil d'Etat
Actualisé

VaudPétition d'une écolière transmise au Conseil d'Etat

Le Grand Conseil a accepté mardi de prendre en considération la demande d'une jeune écolière qui souhaite l'instauration progressive d'une journée sans voiture par semaine.

Par sa démarche, Anastasia, 13 ans, veut sensibiliser la population aux problèmes de pollution et réduire progressivement le temps d'utilisation des voitures. Son texte avait recueilli 118 signatures.

Le Grand Conseil lui a réservé un accueil contrasté. Plusieurs députés ont salué la «fraîcheur» de la démarche et «l'élan citoyen» de la jeune fille. Il faut lutter contre le «développement inouï du trafic automobile et réfléchir à ses conséquences sur l'environnement et la santé», a dit Jean-Michel Dolivo (La Gauche).

D'autres élus se sont montrés nettement plus réservés, critiquant une «mauvaise idée» et proposant de classer la pétition «pour ne pas donner du travail inutile à l'administration». Le texte a finalement été renvoyé au Conseil d'Etat par 66 voix contre 58 et 1 abstention. La conseillère d'Etat Nuria Gorrite a rappelé l'engagement du Conseil d'Etat en faveur du développement des transports publics. «Le gouvernement s'est engagé dans un vaste plan qui dépasse largement le cadre d'une heure ou d'une journée sans voitures», a-t-elle déclaré. «On renonce à sa voiture lorsqu'il y a une offre alternative suffisamment attractive. Les transports publics sont la vraie alternative.» (ats)

Ton opinion