Projet «Praille-Acacias-Vernets»: Pétition en faveur des 14 000 logements
Actualisé

Projet «Praille-Acacias-Vernets»Pétition en faveur des 14 000 logements

La construction de 14 000 logements dans le quartier «Praille-Acacias-Vernet» (PAV) doit être considérée comme une priorité majeure.

Le «Comité urgences logements» a lancé une pétition lundi en ce sens. Elle a déjà récolté 2000 signatures.

Le comité souhaite que les députés acceptent le projet de déclassement des terrains tel que présenté par le Conseil d'Etat, indique-t-il jeudi dans un communiqué. Ils doivent également favoriser toutes les conditions utiles pour mettre rapidement à disposition des Genevois ces logements.

Ce soutien est nécessaire au regard des référendums déposés par les syndicats et de l'ASLOCA contre les préavis positifs des villes de Genève et de Carouge au déclassement du périmètre. Le Grand Conseil n'est pas tenu par ces préavis. Ces démarches apparaissent donc essentiellement comme chicanières et dilatoires, explique le comité.

Il n'est plus acceptable que la ville refuse tout projet de développement, alors que les logements font cruellement défaut. Le déclassement de la zone industrielle en zone mixte permettra l'affectation et la construction de logements, tout en en contrôlant le prix, d'activités industrielles et artisanales et du domaine tertiaire, estime le comité.

Le comité «Urgence logements» est composé de conseillers municipaux, députés et constituants essentiellement situés à droite de l'échiquier (libéraux, radicaux, UDC et PDC). Son président Michel Chevrolet est constituant dans le groupement «g(e) avance», proche des milieux patronaux.

(ats)

Ton opinion