Actualisé 24.04.2013 à 13:28

Bussigny (VD)

Pétition lancée contre la nouvelle autoroute

Le collectif «NO Way» ne veut pas que la voie rapide de contournement de Morges (VD) passe par Bussigny.

La nouvelle autoroute prévue pour contourner Morges (VD) ne doit pas traverser Bussigny, exige une pétition lancée mercredi par le collectif «NO Way». Le projet n'est pas nécessaire et l'argent devrait être investi dans les transports publics.

Le collectif, dont le noyau comprend une douzaine de personnes, est né en novembre dernier. Il comprend des gens de droite et de gauche, ainsi que le député vert Martial de Montmollin, explique James Oliver, porte-parole interrogé par l'ats.

Le collectif se donne deux mois pour récolter un maximum de signatures, sans fixer un chiffre précis. Il présentera le résultat en juin à la municipalité en lui enjoignant de prendre position avec clarté, poursuit le porte-parole qui travaille dans la protection de la nature.

Trop proche

Aux yeux de «No Way», la future autoroute sera distante de 40 à 100 mètres des habitations existantes et futures. Elle nécessitera des murs anti-bruit s'élevant jusqu'à 5 mètres de hauteur pour respecter les normes fédérales, sans parler de nombreuses atteintes au milieu naturel.

Un manque de communication de la part des différents services est aussi dénoncé. Le collectif souhaite que l'Office fédéral des routes vienne rencontrer la population. Aucune information publique n'a été organisée à Bussigny, relève la pétition.

Début mars, les communes de Lonay et Bremblens avaient exprimé leur mécontentement. Elles avaient exigé un tracé entièrement enterré et l'examen de nouvelles alternatives. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!