Thurgovie: Pétition pour sauver la douane de Romanshorn
Publié

ThurgoviePétition pour sauver la douane de Romanshorn

Parallèlement aux actions d'élus fédéraux, 25'000 personnes ont signé un texte demandant que la Confédération renonce à fermer ce poste-frontière.

photo: Keystone/Image d'illustration

Alors que la Confédération prévoit de fermer le poste de douane de Romanshorn (TG) pour réaliser des économies, une pétition munie d'environ 25'000 signatures a été déposée mardi à Berne pour s'opposer à cette mesure.

La récolte de signatures a été organisée par le PLR thurgovien. C'est une des actions lancées en Suisse orientale pour tenter de sauver ce poste de douane.

Le gouvernement thurgovien a déjà prévenu que la fermeture pourrait avoir des conséquences néfastes pour les sociétés de ferries qui assurent les liaisons entre Romanshorn et Friedrichshafen (All). Ces compagnies pourraient perdre annuellement jusqu'à 1 million de francs de recettes.

Les chambres de commerce des cantons de Thurgovie et Saint-Gall s'opposent aussi à la fermeture de la douane de Romanshorn, tandis que les conseillers aux Etats de Suisse orientale ont soutenu une interpellation en ce sens du conseiller aux Etats schaffhousois Hannes Germann.

Le programme de stabilisation 2017-2019 de la Confédération prévoit la fermeture de postes de douane afin de faire des économies de personnel. En Suisse orientale, les postes et bureaux de douane de Bargen (SH), Romanshorn, Buchs (SG) et Saint-Gall sont concernés. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion