Actualisé 21.03.2017 à 16:08

Foot - Mondial 2018Petkovic pourrait laisser Moubandje sur le banc

Face à la Lettonie samedi, le sélectionneur suisse pourrait préférer Michael Lang au Genevois sur le flanc gauche.

1 / 66
Bâle, Suisse
Bâle, Suisse

Ricardo Rodriguez et Granit Xhaka se congratulent au coup de sifflet final après la qualification de la Suisse pour le Mondial (Dimanche 12 novembre 2017).

Keystone
Bâle, Suisse
Bâle, Suisse

Dans le temps additionnel, Ricardo Rodriguez a sauvé toute une nation en dégageant un ballon de but nord-irlandais sur la ligne (Dimanche 12 novembre 2017).

Keystone
Bâle, Suisse
Bâle, Suisse

Victorieuse 1-0 en Irlande du Nord, la Suisse a conservé son avantage avec un match nul 0-0 à Bâle (Dimanche 12 novembre 2017).

Keystone

Vladimir Petkovic a ressorti sa métaphore de novembre dernier pour énoncer clairement les intentions de la Suisse contre la Lettonie samedi, en qualifications de la Coupe du monde 2018.

«J'avais dit avant d'affronter les Iles Féroé (NDLR: 2-0) que nous étions un ours qui devait bien manger pour pouvoir hiberner en paix. Maintenant, il n'est plus l'heure de dormir. Et l'ours est affamé!» Or, le seul moyen de le rassasier est de prendre trois points supplémentaires à Genève contre la Lettonie en alignant une cinquième victoire en autant de matches dans cette campagne.

Le sélectionneur a tout d'abord laissé le champ libre au médecin de l'équipe de Suisse, Pierre-Etienne Fournier, lequel a livré le bulletin de santé du groupe. Trois hommes sont en délicatesse: Xherdan Shaqiri, Valon Behrami et le gardien remplaçant Roman Bürki. Mais tous devraient être aptes pour la rencontre, à l'image d'un Shaqiri qui s'est entraîné normalement mardi matin à Lausanne et dont les données GPS de la séance ont été similaires à celles des précédents rassemblements.

Lang ou Moubandje?

Vladimir Petkovic l'a affirmé, il a déjà en tête l'équipe qu'il alignera contre les Lettons. «Mais les joueurs doivent dorénavant confirmer mes choix à l'entraînement», a-t-il toutefois précisé. Une possibilité s'est dessinée mardi matin au Stade Juan-Antonio Samaranch: Michael Lang pourrait bien être titularisé comme latéral gauche à la place de Ricardo Rodriguez (forfait) et, donc, au détriment de François Moubandje, le remplaçant naturel du joueur de Wolfsburg.

La Suisse sera sinon très proche de ce que l'on a pu voir depuis l'Euro 2016, malgré les situations personnelles parfois difficiles de certains joueurs dans leurs clubs. «Je ne vais pas abandonner mes joueurs à la première difficulté et c'est une occasion pour moi de leur montrer mon soutien, a rappelé Petkovic. Je veux leur donner une chance de se montrer. D'ailleurs, cette situation n'est pas vraiment nouvelle et les joueurs en question ne m'ont jamais déçu avec l'équipe nationale.» (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!