22.03.2017 à 00:17

RésultatsPetrobras: 4,8 milliards de francs de pertes

Le groupe pétrolier brésilien au coeur d'un scandale a accusé une perte pour l'année 2016, mais a amélioré son résultat.

1 / 131
La Cour suprême du Brésil s'est prononcée en faveur de la libération de José Dirceu, ex-chef de cabinet de Lula, condamné pour corruption dans le méga-scandale Petrobras. (Mardi 2 mai 2017)

La Cour suprême du Brésil s'est prononcée en faveur de la libération de José Dirceu, ex-chef de cabinet de Lula, condamné pour corruption dans le méga-scandale Petrobras. (Mardi 2 mai 2017)

Keystone
Réforme des retraites, crise économique, éducation, scandale de la viande avariée: les raisons de protester ne manquent pas au Brésil. Le mouvement Vem Pra Rua a appeler dimanche à manifester contre la corruption, à travers tout le pays. (Image d'illustration - 15 mars 2017)

Réforme des retraites, crise économique, éducation, scandale de la viande avariée: les raisons de protester ne manquent pas au Brésil. Le mouvement Vem Pra Rua a appeler dimanche à manifester contre la corruption, à travers tout le pays. (Image d'illustration - 15 mars 2017)

Keystone
A la mi-mars, une enquête policière de deux ans a révélé que des douzaines de collaborateurs des autorités sanitaires ont été corrompus pour certifier que la viande avariée était propre à la consommation. Malgré 30 arrestations et la fermetures de plusieurs usines, le scandale ne fait que s'empiler aux récentes révélation de corruption dans l'affaire Petrobras. (Image - 21 mars 2017)

A la mi-mars, une enquête policière de deux ans a révélé que des douzaines de collaborateurs des autorités sanitaires ont été corrompus pour certifier que la viande avariée était propre à la consommation. Malgré 30 arrestations et la fermetures de plusieurs usines, le scandale ne fait que s'empiler aux récentes révélation de corruption dans l'affaire Petrobras. (Image - 21 mars 2017)

Keystone

Le géant pétrolier d'Etat Petrobras, au coeur du plus vaste scandale de corruption de l'histoire du Brésil, a dévoilé mardi une perte de 14,8 milliards de réais (4,8 milliards de francs) pour 2016. Il a toutefois amélioré son résultat, la perte atteignant 9,5 milliards de francs en 2015.

Au quatrième trimestre 2016, Petrobras est repassé dans le vert avec des bénéfices de 712 millions de francs, après les pertes du troisième trimestre de 5,3 milliards en raison d'une dépréciation comptable.

Le groupe, au centre d'un vaste scandale de corruption touchant l'élite politique brésilienne, a expliqué les performances du quatrième trimestre «essentiellement à des réévaluations d'actifs et à des investissements» dans des entreprises sous son contrôle.

Troisième année de pertes

Il s'agit du troisième résultat annuel dans le rouge pour Petrobras, après des pertes de 11,2 milliards en 2015 et 6,9 milliards en 2014, dont un tiers environ lié à la corruption, selon son propre aveu.

Son excédent brut d'exploitation EBITDA de 2016 a lui progressé de 16% sur un an, à 28,6 milliards de francs.

L'opération «Lavage Express», simple enquête lancée en mars 2014 sur des stations-service, a dévoilé un vaste réseau de corruption au sein du géant public pétrolier Petrobras, devenant trois ans plus tard la bête noire des politiques au Brésil.

L'affaire a coûté plus de deux milliards de dollars à la compagnie-phare du Brésil et a profité à des dizaines de responsables politiques de divers partis, à des entreprises de construction et à des directeurs de Petrobras. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!