Equipe du Portugal: «Peu probable que le Real laisse Mourinho y aller»
Actualisé

Equipe du Portugal«Peu probable que le Real laisse Mourinho y aller»

L'entraîneur José Mourinho a peu de chance d'être libéré par son club, le Real Madrid, pour prendre temporairement les rênes du Portugal, à l'occasion des deux prochains matches de qualification à l'Euro 2012, estime la presse sportive espagnole.

Le président de la Fédération portugaise de football (FPF), Gilberto Madail s'est rendu jeudi à Madrid pour rencontrer l'entraîneur vedette portugais dans le but de le convaincre de venir «sauver» la sélection lusitanienne, en mauvaise passe après un très mauvais départ dans les qualifications pour l'Euro-2012, selon les journaux AS et Marca.

Madail voudrait que «Mou» vienne diriger la Selecçao pour les deux prochains matches de qualification, en octobre, face au Danemark et à l'Islande. «Après près de trois heures de réunion, l'entraîneur de Madrid a accepté la proposition de Madail» mais à condition que le président du Real, Florentino Perez «accepte le prêt», assure le journal AS.

De même Marca indique que «Mou» s'est montré favorable mais «laisse la décision au club». Or, «le Real Madrid juge qu'il y a trop de risque» ajoute Marca et «tout indique que l'opération ne se fera pas». Officiellement le club n'est pas informé de l'offre du président de la FPF et ne fait aucun commentaire sur le sujet.

Le capitaine du Real, le gardien Iker Casillas a toutefois déclaré jeudi que «Mourinho aimerait bien entraîner la sélection» portugaise «mais dans sa tête il ne pense qu'exclusivement au Real Madrid». «Je ne pense pas que ce soit possible parce que, pour ce que je sais et pour avoir parlé avec lui, son idée est de se consacrer exclusivement au Real Madrid», a commenté Casillas.

Les Portugais ont très mal débuté la campagne de qualification: après deux matches (un nul face à Chypre et une défaite contre la Norvège), ils ne comptent seulement un point et occupent la quatrième place du groupe H, devançant uniquement l'Islande. (afp)

Ton opinion