France: Peut-​​on vendre son animal à un laboratoire?
Publié

FrancePeut-​​on vendre son animal à un laboratoire?

L’émission 30 millions d'amis s'est insurgée contre la possible vente d'animaux de compagnie à des fins scientifiques en France. Une «fausse information», a répondu le gouvernement.

Un particulier ne peut pas vendre son animal à un laboratoire.

Un particulier ne peut pas vendre son animal à un laboratoire.

La polémique a pris de l'ampleur à la suite de la parution d'un communiqué de 30 millions d'amis. Dans un texte dénonçant un «retour en arrière», l'association s'est insurgée contre «la porte ouverte au pire», soit la possible vente d'animaux de compagnie à des laboratoires pour des expérimentations.

En théorie, seuls des animaux «élevés à cette fin et provenant de fournisseurs agréés» sont concernés, mais il arrive qu'ils ne soient pas assez nombreux. La mise en place de dérogations dans un décret paru récemment en France a mis le feu aux poudres, notamment sur les réseaux sociaux.

«Fausse information»

La ministre de la Recherche Frédérique Vidal

Soucieux d'éteindre l'incendie, la majorité LREM au pouvoir en France a donc rappelé qu'il était «impossible et illégal» pour les laboratoires de se fournir chez des particuliers. La ministre de la Recherche Frédérique Vidal a même évoqué «une fausse information» pour qualifier ce qui ressemble davantage à une confusion.

Les dérogations évoquées seraient en réalité d'ordre technique, il s’agirait une adaptation du droit européen visant à simplifier les procédures. Si l’association 30 millions d'amis a concédé un certain emballement, elle a également dénoncé «le flou» autour du décret en question. En France, plus de 2 millions d'animaux servent de cobayes à la science. La majorité sont des souris de laboratoire.

(AFP)

Ton opinion

17 commentaires