Actualisé 15.12.2015 à 12:59

PolitiquePhilipp Müller va quitter la présidence du PLR

L'Argovien a décidé de ne pas se représenter à la tête des libéraux-radicaux de Suisse.

L'Argovien a été élu au Conseil des Etats.

L'Argovien a été élu au Conseil des Etats.

Le président du PLR, Philipp Müller, ne se représentera pas à la tête de son parti, a annoncé mardi ce dernier sur Twitter. Les délégués devront élire un autre président en avril 2016. L'Argovien souhaite se concentrer pleinement sur son mandat de conseiller aux Etats et laisser la place aux jeunes.

«Sous la direction de Philipp Müller, le PLR a pu inverser une tendance négative vieille de 36 ans», écrit le parti mardi en faisant référence aux dernières élections fédérales. Le PLR tient ainsi à remercier «chaleureusement» son président pour le travail accompli et pour son «engagement sans faille pour une politique libérale claire.»

Commission de sélection

La nouvelle composition de la présidence du PLR sera «ouverte et transparente», poursuit le communiqué. Une commission de sélection devra être mise sur pied pour chercher une ou un successeur. La conférence des présidents des partis cantonaux (CPP) décidera d'ici Noël de la composition de la commission et du profil requis.

Les candidatures peuvent être soumises par les partis cantonaux jusqu'au 29 février 2016. Elles seront ensuite évaluées par la commission, qui rendra un rapport destiné à la CPP. La nouvelle ou le nouveau président sera ensuite élu-e le 16 avril 2016 lors de l'assemblée des délégués à Berne.

M. Müller, 63 ans, a été élu au Conseil des Etats pour son canton d'Argovie lors des dernières élections fédérales, battant au deuxième tour l'UDC Hansjörg Knecht. Il est président du PLR depuis 2012. Il est entré au Conseil national en 2003. A ses débuts, il s'est fait remarquer par sa ligne dure en matière d'étrangers. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!