Premier league: Philippe Senderos attend qu'Ottmar Hitzfeld l'appelle
Actualisé

Premier leaguePhilippe Senderos attend qu'Ottmar Hitzfeld l'appelle

Depuis fin janvier, le Genevois a retrouvé grâce aux yeux de son coach, Martin Jol. Désormais titulaire indiscutable à Fulham, il
brûle de retrouver la Nati.

par
Marc Fragnière
L'arrière central a retrouvé un bon temps de jeu dans son club.

L'arrière central a retrouvé un bon temps de jeu dans son club.

Philippe Senderos a repris sa place dans la charnière centrale type des Cottagers. L'ancien junior de Servette a disputé l'intégralité des trois derniers matches de championnat de Fulham, œuvrant tour à tour aux côtés du Norvégien Brede Hangeland ou de l'Irlandais Aaron Hugues.

– Philippe, votre retour en grâce à Fulham fait désormais de vous un candidat crédible pour l'équipe nationale. La porte est-elle restée ouverte?

– Elle n'a jamais été fermée. Je suis toujours en contact avec Ottmar Hitzfeld. Je connais les exigences du sélectionneur en matière de temps de jeu. Il prend de mes nouvelles toutes les 2-3 semaines. J'attends qu'on me convoque! Je suis très heureux du bon départ pris par la Suisse en éliminatoires.

– On imagine que la situation que vous vivez à Fulham fait votre bonheur après un automne difficile...

– Effectivement, et j'espère que ça va continuer ainsi. Mes performances à l'entraînement, puis mes prestations en match ont incité l'entraîneur à modifier ses choix.

– Depuis que vous avez retrouvé le onze de base, votre équipe s'est fendue de trois bons matches (n.d.l.r: succès probant 3-1 contre West Ham, défaite 1-0 contre Manchester United, et nul 0-0 à Norwich City)...

– Tout à fait, nous avons repris confiance en nos moyens. La période de Noël avait été difficile pour nous, mais, depuis lors, nous avons retrouvé le niveau qui devrait être le nôtre.

– Vous êtes actuellement douzièmes au classement. Quels sont les objectifs pour la fin de la saison ?

– On vise une place dans les dix premiers. Le but est de se montrer solides à domicile, où nous faisons régulièrement bonne figure, et de tenter de grappiller des points à l'extérieur. Si tout fonctionne ainsi, on pourra peut-être décrocher une place européenne. On a dix jours pour préparer la rencontre face à Stoke, où nous voulons prendre les trois points, pour poursuivre notre remontée au classement.

Ton opinion