Mercato: Philippe Senderos toujours sans club
Actualisé

MercatoPhilippe Senderos toujours sans club

Philippe Senderos va rester à Arsenal. Du moins jusqu'en janvier, prochaine fenêtre des tranferts. Le Genevois, qui ne faisait même plus partie du groupe d'Arsène Wenger et qui a montré des signes de fébrilité extrême contre l'Italie mi-août, va devoir regagner sa place chez les Gunners.

Visiblement tourmenté par cette situation et le battage médiatique qui s'ensuit, il a préféré se murer dans le silence. "Je reste et c'est tout! Que voulez-vous que je dise de plus?", s'est appliqué à répéter Senderos face aux nombreuses sollicitations dont il a été l'objet mardi. La question est cependant plus que d'actualité: pendant combien de temps le Genevois va-t-il encore bénéficier de la confiance d'Ottmar Hitzfeld? Le sélectionneur, bien qu'ennuyé par la pénurie qui frappe le secteur défensif helvétique, ne pourra en effet pas continuer de miser sur Senderos bien longtemps: le Genevois n'a disputé que 45 matches de championnat en trois saisons (dont seulement 30 comme titulaire).

Ayant reçu son bon de sortie des mains de Wenger (on parlait de départs à Everton, Fulham, Newcastle ou encore Hull City), le Genevois ne faisait d'ailleurs plus partie de la première équipe d'Arsenal cet été (jamais convoqué). Ce qui explique qu'il n'a encore aucune minute de jeu dans les jambes depuis la reprise. Sauf lors du Suisse - Italie du mois d'août, où il est apparu en manque total de rythme et de confiance, représentant même un sérieux danger pour l'arrière-garde helvétique. Les quelque 8 millions de livres que demanderait son manager pour un transfert (13,7 mios de francs) ont sans doute terminé de dissuader les intéressés, déjà refroidis par les récentes performances de l'ancien Servettien et par ses prédispositions aux blessures.

(si)

Ton opinion