Philippines: l'armée donne l'assaut

Actualisé

Philippines: l'armée donne l'assaut

Des militaires et policiers, équipés d'armes automatiques et munis de grenades lacrymogènes, ont donné l'assaut à l'hôtel de Manille où sont retranchés des soldats rebelles. Ceux-ci réclament le départ de la présidente Gloria Arroyo.

Auparavant, ils avaient rejeté l'ultimatum des autorités, qui leur avaient donné jusqu'à 15h00 locales jeudi (08h00 suisses) pour se rendre.

«Nous ne négocierons pas. Nous sommes suffisamment forts et déterminés pour résister», avait déclaré l'un des chefs des rebelles, le sénateur Antonio Trillanes. (ats)

Ton opinion