Actualisé 02.02.2019 à 18:03

Etats-Unis

Photo raciste: il s'excuse, fait volte-face et nie

Un démocrate de Virginie qui avait présenté ses excuses au sujet d'une photo raciste a radicalement changé d'avis.

Ralph Northam a déclenché le scandale politique du week-end aux Etats-Unis.

Ralph Northam a déclenché le scandale politique du week-end aux Etats-Unis.

AFP

Le gouverneur démocrate de l'Etat américain de Virginie qui s'était excusé pour une photo raciste prise lors de ses années étudiantes est revenu samedi sur ses déclarations et a fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de démissionner, comme le pressent les responsables de son parti.

Vendredi soir, Ralph Northam avait réagi à la polémique née de la diffusion d'une photo présente dans un trombinoscope de son école de médecine en 1984. A côté de son nom, plusieurs photos de lui sont affichées dans cet album de fin d'année. L'un des clichés montre deux personnes: l'une grimée en noir --un «blackface»-- et l'autre vêtue de la tunique blanche du Ku Klux Klan.

«Un site internet a publié une photo de moi dans mon album d'école de médecine en 1984 dans un déguisement qui est à l'évidence raciste et insultant», a-t-il reconnu vendredi dans un communiqué, sans préciser s'il était derrière le «blackface» ou la robe du KKK. «Je suis sincèrement désolé pour la décision que j'ai prise d'apparaître ainsi sur cette photo», a-t-il poursuivi.

Mais Ralph Northam semble avoir changé d'avis dans la nuit. Selon plusieurs médias américains samedi, il a appelé plusieurs responsables locaux pour expliquer, in fine, que ce n'est pas lui sur la photo, contredisant ainsi ses déclarations de la veille.

Surtout, rapportent ces médias, il a expliqué ne pas vouloir démissionner, alors que les grands noms du Parti démocrate (Joe Biden, Elizabeth Warren, Kamala Harris...) appellent à son départ et qu'il est maintenant totalement isolé sur la scène politique.

«Nous avons pris la décision de laisser le gouverneur Northam faire la bonne chose et démissionner ce matin. Mais nous avons appris qu'il ne démissionnera pas ce matin», a tweeté samedi le Parti démocrate de Virginie. Le gouverneur doit s'exprimer depuis la capitale de cet Etat du Sud, Richmond, dans l'après-midi. (nxp/afp)

Une candidate à la Maison Blanche s'excuse auprès d'Amérindiens

La candidate démocrate à la Maison Blanche, Elizabeth Warren, s'est excusée auprès de la tribu Cherokee pour avoir fait un test ADN afin de prouver ses lointaines origines amérindiennes, selon des médias américains vendredi. La sénatrice avait voulu avec ce test faire taire les moqueries du président républicain, qui la surnomme "Pocahontas". Mais en plus de nouvelles railleries du président américain, la publication des résultats, en octobre 2018, lui a surtout valu une polémique avec certaines tribus amérindiennes, qui affirment que leurs filiations reposent surtout sur l'héritage culturel plutôt que sur les simples liens génétiques. "La sénatrice Warren nous a contactés et s'est excusée auprès de la tribu", a déclaré Julie Hubbard, directrice de communication de la Nation Cherokee.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!