Genève: Pictet veut créer 150 emplois l'an prochain
Actualisé

GenèvePictet veut créer 150 emplois l'an prochain

La banque privée genevoise veut engager 150 employés supplémentaires l'an prochain.

Le siège de la banque Pictet à Genève.

Le siège de la banque Pictet à Genève.

photo: Keystone

La banque privée genevoise Pictet continue d'étoffer ses effectifs. L'établissement veut engager 150 employés supplémentaires l'an prochain, a indiqué l'associé-gérant Marc Pictet dans un entretien paru mercredi dans la «Basler Zeitung».

Pictet a embauché environ 200 personnes durant l'année en cours. La banque comptait à fin juin 3775 employés à plein temps. L'établissement envisage notamment de renforcer ses activités à Londres et en Allemagne.

«A Londres, nous avons déjà 300 employés dans la gestion institutionnelle et dans la gestion de fortune. Il pourrait toutefois être avantageux de disposer en outre d'une banque de dépôt», explique Marc Pictet.

La banque ne prévoit en revanche pas d'expansion rapide dans les pays asiatiques. «L'Asie est un marché excitant, mais il faut être prudent et trouver le bon équilibre.» Pictet mise avant tout sur la croissance organique pour assurer son développement.

Pas de provision pour le litige fiscal

La banque se montre prudente concernant les acquisitions. Elle reste à l'affût d'éventuelles cibles, mais n'a pas élaboré de programme précis dans ce domaine.

Par ailleurs, Pictet n'a toujours constitué aucune provision visant à couvrir une amende qui pourrait être infligée dans le cadre du litige fiscal aux Etats-Unis.

Pour cela, il faudrait avoir une idée claire de l'ampleur de la pénalité financière, a déclaré Marc Pictet. «Nous sommes prêts à négocier et confiants», ajoute l'associé-gérant de l'établissement genevois participant au programme américain dans la catégorie I.

Au terme du 1er semestre, la banque gérait des actifs à hauteur de 420 milliards de francs et a dégagé un bénéfice consolidé de 226 millions. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion