Actualisé 02.07.2015 à 07:28

Vevey (VD)Piégé par sa maîtresse pour des photos pornos

Pour éviter la diffusion de clichés pris lors de partouzes, un homme a déboursé 150'000 francs.

de
Christian Humbert

Une liaison secrète a coûté cher à un Vaudois. Sa maîtresse, décédée depuis, aimait les boutiques et l'homme payait son loyer. «C'était un panier percé, raconte-t-il au tribunal. Une relation toxique.» Entre 2008 et 2010, les deux quadras ont participé à des soirées échangistes. On y prenait des photos.

Puis la coquine s'est mise avec un autre homme. Ensemble, ils ont fait chanter le libertin, lui extorquant 150'000 fr. pour ne pas montrer les clichés à sa compagne officielle. Comme le pigeon était gras, le maître chanteur a réclamé 225'000 fr. de plus. Face à son refus, les clichés ont été transmis.

«Il invente cette histoire d'argent», affirme le prévenu, qui prétend n'avoir touché que 15'000 fr. et refuse de croire au passé agité de son ex. La défense a attendu la fin de l'audience pour réclamer une expertise psychiatrique. L'affaire reprendra en 2016.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!