Philippines: Piégés par des agents de sécurité ripoux
Publié

PhilippinesPiégés par des agents de sécurité ripoux

Des fonctionnaires glisseraient des balles de fusil dans les bagages des passagers afin de les rançonner. L'arnaque inquiète les autorités.

par
arg

«Cela devient une source d'embarras international», a résumé Sherwin Gatchalian, vice-président de la commission du tourisme au sein du Parlement philippin. Plusieurs élus ont réclamé une enquête sur le phénomène inquiétant des «tanim bala», l'arnaque à la balle, dans le principal hub du pays.

En effet, de plus en plus de passagers transitant par l'aéroport Ninoy Aquino de Manille se retrouveraient en situation délicate, lors du passage du contrôle de sécurité. Des agents introduiraient des munitions dans leurs bagages. Les voyageurs, stupéfaits, serient alors sommés de produire un permis de port d'armes ou de régler une «amende» pouvant se monter à l'équivalent de 500 francs.

Faute de pouvoir payer, une travailleuse émigrée philippine qui s'apprêtait à rentrer à Hongkong a récemment passé trois jours en détention, raconte la BBC.

Etrangers visés

Gatchalian soupçonne l'OTS, le Bureau de la sécurité des transports chargé de garder les aéroports, de fermer les yeux sur cette forme de racket. Il s'inquiète de voir les agents ripoux désormais «s'attaquer sans vergogne aux étrangers». En septembre, deux jeunes Américains – dont un handicapé en chaise roulante – ont rapporté avoir été ainsi rançonnés.

Ton opinion