Actualisé 17.02.2020 à 17:41

LausannePierre-Antoine Hildbrand veut rempiler

Le municipal PLR de 43 ans est candidat à sa réélection à l'exécutif lausannois en 2021. Ayant «éprouvé de grandes joies dans cette fonction», il a envie «de continuer à agir» et espère être rejoint par un deuxième PLR.

de
ats
Le municipal PLR Pierre-Antoine Hildbrand a dévoilé les changements au sein de ses dicastères.

Le municipal PLR Pierre-Antoine Hildbrand a dévoilé les changements au sein de ses dicastères.

Keystone

«Mon unique ambition est de servir les Lausannois», indique le municipal en charge de la sécurité et de l'économie lundi dans une interview accordée au quotidien «24 Heures». Interrogé sur son intérêt éventuel pour le Conseil d'Etat, Pierre-Antoine Hildbrand dit se concentrer sur la Ville.

«J'ose croire que j'ai un rôle actif au sein de la Municipalité», souligne celui qui est le seul représentant de la droite au sein de l'exécutif, évoquant les «sujets tout de même assez clivants» dont il s'occupe: le trafic de drogue, la mendicité, les manifestations, les conditions pour les commerces, les taxis.

Classe moyenne

Avoir deux PLR à la Municipalité «serait plus équilibré et [...] permettrait d'avancer dans un certain nombre de dossiers où les préoccupations d'une partie de la classe moyenne ne sont pas toujours prises en compte», relève-t-il encore.

Revenant sur les réalisations concrètes de la législature, il estime que «l'effort sur la sécurité et l'eau potable ont pris passablement de temps, d'énergie et de budget. Et la Municipalité a aussi pris des décisions courageuses, par exemple en refusant la nationalité à des personnes qui manifestaient leur refus de l'égalité hommes-femmes.»

Quant à ses relations avec ses collègues, «les divergences d'opinions sont évidemment présentes, chacun doit faire un bout de compromis», note-t-il.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!