Vevey (VD): Pierre Chiffelle se relance en politique
Actualisé

Vevey (VD)Pierre Chiffelle se relance en politique

L'ancien conseiller d'Etat socialiste vaudois, qui s'était retiré pour des raisons de santé en 2004, retente sa chance dans une élection.

Pierre Chiffelle a annoncé sa candidature au 2e tour des municipales à Vevey le 20 mars.

Pierre Chiffelle a annoncé sa candidature au 2e tour des municipales à Vevey le 20 mars.

photo: Keystone

L'avocat a confirmé sa candidature lundi soir sur les ondes de la RTS. Il dit pouvoir travailler à 80% et être ainsi à même de faire face une charge «à temps partiel» de conseiller municipal. Le candidat se lance dans la course en tant qu'indépendant.

M. Chiffelle n'est pas resté inactif depuis son retrait. Il s'est illustré comme avocat pour l'association de Franz Weber Helvetia Nostra.

Devant son activisme, le Grand Conseil vaudois a demandé au début de l'année qu'un nouveau médecin se penche sur l'état de santé actuel de Pierre Chiffelle. La rente de l'ancien conseiller d'Etat fait toujours débat.

Nombre de députés ont en effet de la peine à digérer que le ministre, démissionnaire pour des problèmes de santé, touche une rente mensuelle d'environ 10'000 francs alors qu'il déborde d'énergie dans sa fonction d'avocat.

Vevey: le PS en mauvaise posture

Lors du premier tour de l'élection communale dimanche à Vevey, les voix ont été très partagées. Jérôme Christen, de Vevey Libre et Alliance du centre, est sorti en tête avec 33% des suffrages. Un bon score pour celui avait récemment retrouvé l'exécutif à la faveur d'une élection complémentaire.

Il devance Elina Leimgruber (Verts), Etienne Rivier (PLR), Michel Agnant (Vevey Libre et Alliance du Centre), Lionel Girardin (PS), Yvan Luccarini (Décroissance-Alternatives) et Isabel Jerbia (PS). (ats)

Ton opinion