Pierre Lautomne revient avec le printemps
Actualisé

Pierre Lautomne revient avec le printemps

Demain, dans le cadre de Voix de Fête à Genève, les concerts du Casino-Théatre seront 100%
helvétiques.

Une bonne partie des représentants de ce que l'on a coutume d'appeler la nouvelle chanson française a pour particularité de ne pas très bien maîtriser la justesse au niveau du chant. Ces nouveaux chanteurs ne sont pas non plus les rois de l'instrumentation, se contentant hélas trop souvent d'un texte et une mélodie, aussi jolis soient-ils. C'est regrettable car rien n'est incompatible. Pierre Lautomne, lui, marie à la quasi-perfection paroles et musique. Si ses textes sont de véritables tranches de vie poétiques, les musiques sont finement ciselées et les arrangements soyeux et léchés. Le chanteur genevois laisse beaucoup de place à ses complices de studio et de scène.

A l'image d'un Francis Cabrel ou d'Alain Souchon, Pierre Lautomne ne laisse d'ailleurs rien au hasard. Les notes et les mots ne font qu'un. Après avoir tourné quelques années sous le nom de Saul, Nicolas Varidel (de son vrai patronyme) a pris un nouveau départ pour se recentrer et exprimer librement sa pensée. «Les choses premières», son premier album estampillé Pierre Lautomne, est un vrai petit moment de tendresse. Entre folk acoustique, blues et chanson, l'objet se déguste comme lorsque l'on partage une soirée entre amis au coin du feu en refaisant le monde. De plus, c'est bien connu, un bonheur ne venant jamais seul, le Genevois partagera l'affiche avec ses consœurs Lole et Sand.

Didier Tischler

Ve 14, 20 h 30, Casino-Théâtre, Genève

Ton opinion